Analyse réseaux complexes — Jour 4

J’ai l’énorme privilège de participer à l’École thématique CNRS sur l’Analyse de réseaux et complexité.

Analyses longitudinales et réseaux – Claire Bidart

Ce matin, jeudi, j’ai pris 15 minutes de retard (juré!) car j’ai bouquiné au tabac du très sympathique village de Cargèse, il y avait une chouette sélection de bandes dessinées corses, alors j’ai manqué le début de la première session. En guise d’intermède, je vous balance la moitié de la 2e partie de ma thèse, où je traite du concept des réseaux du point de vue de la sociologie du droit. Pour lire l’ensemble de celle-ci, vous pouvez la télécharger depuis l’archive institutionnelle de l’Université de Montréal: Émergence de normes dans les systèmes économiques et sociaux d’oeuvres numériques protégées par droit d’auteur par Olivier Charbonneau 

Très intéressante interprétation de visualisations basées sur une variable temporelle, où l’on peut voir différents graphes selon les moments de la vie d’un.e jeune diplômé.e.

Modèle comparables : trajectoires France, Québec, Argentine // les liens perdus sont rapidement oubliés.

Compléter le longitudinal avec des entretiens, études qualitatives

Graphes attribués dynamiques – Yoann Pitarch

Approche méthodologique, à nous d’utiliser ces outils pour notre discipline.

Graphe attribué: en plus de la structure, dirigé ou non, les noeuds du graphe sont équipés d’attributs. Ces attributs sont numériques, ordinaux ou catégoriels.

Dynamiques: séquence de graphes. Les noeuds changent de valeur d’attribut et les liens évoluent entre les lieux.

Graphe attribué dynamique (GAD), comme: médias sociaux; Loisirs; bibliométrie; biologie….

Dans l’ensemble de l’analyse de réseaux, on fait de la fouille de graphes. Il y a deux sous-ensembles, qui se recoupent légèrement par certains aspects:

  • dynamiques, temporels, longitudinal: visualisation; détecter des communautés évolutives; évolution des indicateurs topologiques
  • ainsi que attribués et multivariés: extraction de motifs; détection de communautés homogènes
  • La présentation se situe à l’intersection de ces deux sous-ensembles.

Plan: Stocker et générer; Analyser: extraire des motifs caractéristiques, extraire communautés; visualiser

Gephi permet de visualiser et manipuler des GAD à travers le fichier .gexf

Stockage:

  • Mouvance NoSQL
  • Noe4j + langage d’interrogation Cypher (proche du SQL et SPARQL)
  • Possibilité d’attribuer les sommets et les relations
  • Mécanismes d’interrogation assez puissants mais sophistiqués
  • Bases de données orientées graphes
  • Problème de la modélisation du temps: les attributs deviennent des sommets; problème informatique difficilement résoluble

Générer les données

  • DANCer [Benyahia et al. 2016]

Extraire des données

  • Extraire des motifs dans les GAD: règles d’attribution [Agrawal et Srikant 1994], motifs séquentiels [A & S 1995], sous-graphes fréquents [Yan et Han 2002]

Analyser les motifs

  • Cohesive co-evolution patterns: Desmier et al. 2012
  • Motifs de déclenchement: Kayttoue et al. 2015 [what effects topological changes in dynamic graphs]
  • Vers la co-construction de nouveaux types de motifs et de nouvelles contraintes entre les SHS et les informaticiens
  • Détection des communautés: Bello et al. 2016 [community detection…]

Saisir le temps : les usages archéologiques de l’analyse de graphes – Clara Filet & Sébastien Plutniak

Sémantique de graphes archéologiques: Feugnet et al. 2017 [co-presence analysis and economic patterns…]

Mesures de (Dis)similarité: Mills et al. 2013 [transformation of social networks…]

Analyse des interactions temporelles avec les flots de liens (Matthieu Latapy)

http://complexnetworks.fr/
Pas réseau: interaction (événement à un moment donné) plutôt que relation entre des entités d’un réseau

Ce contenu a été mis à jour le 28 septembre 2018 à 3 h 54 min.

Commentaires

Laisser un commentaire